Oenoespace
 
        

 

Verrerie de la Marne


Veille Réglementaire

 
 

Les compétences de l'Œnologue


Vous vous invitions à prendre connaissance du Bulletin Officiel des Ministères dont dépend le DNO, détaillant l'organisation des études en vue de l'obtention du Diplôme National d'Œnologue.

Lien à télécharger : BO du DNO (19 juillet 2007).

Vous pouvez également télécharger l'Arrêté du 5 juin 2007 portant sur l'organisation des études en vue de l’obtention du Diplôme National d'Œnologue à partir du lien suivant : Parution JO du 14/06/2007.


Autre document à télécharger concernant la définition de listes de diplômes, titres et certificats pour l’application du code rural : Arrêté du 6 avril 2009



Le métier


Étymologiquement, le terme œnologue est : "celui qui possède la science du vin".


Par définition, l'œnologue est un expert qualifié qui, en raison de ses connaissances scientifiques et techniques, assure la pleine responsabilité de l'élaboration des jus de raisin, des vins et des produits dérivés du raisin.


L'œnologue est donc un expert qualifié qui :


Collabore à l'établissement et à la culture des vignobles.


Procède à des recherches technologiques.


Participe à la conception du matériel utilisé en technologie et à l'équipement des caves.


Conseille le viticulteur pour la vinification, la sélection, l'élevage, la conservation, le vieillissement et la mise en bouteille du vin.


Effectue les analyses (physiques, chimiques et bactériologiques) des produits concernés et en interprète les résultats.


Déguste les vins tout au long de leur vie.


Satisfait les demandes du courtier par rapport à sa clientèle et donne au sommelier tous les renseignements sur le vin et son devenir.




Pour le plus grand avantage du vin et du consommateur, les œnologues exercent leur métier dans les laboratoires, les coopératives, les exploitations viticoles, l'industrie commerciale, l'enseignement et la recherche, l'interprofession ou l'administration.


 


LES ONZE COMMANDEMENTS DE L’ŒNOLOGUE


Selon le code de déontologie de l’Union des Œnologues de France

1er Commandement :
De consacrer mes compétences à la recherche d’une qualité du vin et de ses produits dérivés en respectant leurs authenticités, leurs qualités organoleptiques et nutritionnelles.


2ème Commandement :
De m’abstenir de tout acte ou propos de nature à déconsidérer la profession et de n’exercer aucune activité incompatible avec la dignité professionnelle.


3ème Commandement :
De m’attacher à résoudre les problèmes relevant de ma compétence dans le respect de la légalité.


4ème Commandement :
D’agir en toute honnêteté envers mon employeur et mes clients.


5ème Commandement :
De faire connaître et respecter les obligations et prérogatives de ma fonction.


6ème Commandement :
De ne pas délivrer de bulletins d’analyses ou toute autre attestation de complaisance.


7ème Commandement :
De respecter le secret professionnel.


8ème Commandement :
De respecter et d’appliquer correctement les règlements et les usages dans l’exercice de ma fonction.


9ème Commandement :
De collaborer et d’agir avec loyauté avec mes confrères.


10ème Commandement :
De faire preuve de la plus stricte objectivité et de m’abstenir de propos dénigrants.


11ème Commandement :
D’éclairer de mes conseils et de mon expérience les générations d’œnologues à venir.


 


Je jure solennellement d’être fidèle à ce serment et de répondre de mes actes devant l’ensemble de la Profession.


 

© EURL Œnologues de France (2005-2017) - dernière mise à jour le 24/06/2017 - Mentions légales