Oenoespace
 
        

 

Verrerie de la Marne


Veille Réglementaire

 
 
Le dernier numéro de la Revue Française d'Œnologie, n°275 vient de paraître !
Pourquoi le rosé séduit-il toujours autant ?


Au sommaire de ce numéro :

  • DOSSIER :
    Rosé : Où s'arrêtera la progression?
    "Alors que la 13ème édition du Mondial du Rosé se prépare, comment se porte le vin rosé aujourd’hui ? Bien assure Michel Couderc du Conseil interprofessionnel des vins de Provence (CIVP) qui présentait les dernières tendances du marché à Vinisud. L’attraction est toujours aussi forte pour ce vin facile d’accès, vin de l’instant, du partage social, sans compromis et bien en phase avec les envies modernes de plaisir immédiat de la société. Tout, tout de suite, sans se soucier des codes, juste des arômes, de la fraîcheur et des amis. Ces “non codes” de consommation du rosé plaisent. Ils attirent de nouveaux consommateurs. Son caractère libre et décalé, la possibilité de s’en délecter dans une atmosphère conviviale sont très appréciés et rien aujourd’hui n’incite à penser que sa progression dans la consommation mondiale va ralentir."
    Par Jacques Bertin


  • COMPTE-RENDU :
    Bilan des marchés des vins rosés
    "Lors de la conférence de presse qui s’est tenue au siège de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin, en fin d’année 2015, le directeur général de l’OIV, Jean-Marie Aurand, a présenté les premiers éléments d’information sur la production viticole mondiale en 2015, ainsi que les résultats de l’étude sectorielle sur les vins rosés réalisée en collaboration avec le Conseil Interprofessionnel des vins de Provence (CIVP)."
    Par la rédaction



  • REPORTAGE :
    SO2, un additif à prescrire, ... avec modération
    SO2 : Prescrire ou proscrire ?” C’était la question posée ce vendredi 5 février à Saporta, par l’Association des oenologues de Montpellier. “Un thème percutant” soulignait Marie-Madeleine Caillet, qui présidait cette 32ème Journée de rencontres oenologiques. Les enjeux autour de la maîtrise du SO2 sont importants, d’autant que la mention “contient des sulfites” est désormais obligatoire au-dessus de 10 mg/l. Ce qui a sans doute incité les professionnels à développer la production de vins sans sulfites... Les consommateurs sont de plus méfiants sur le contenu de leur bol alimentaire. Inquiétés aussi par la médiatisation du risque inhérent aux intrants en général, ils font de plus en plus attention à ce qu’ils mangent, boivent et donc à ce qu’ils achètent.
    par Jean Taste







    En ce qui concerne le Cahier Technique de la RFOE 275
    , vous trouverez dans ce numéro un numéro spécial journée technique de Champagne

    Article 1.
    >Terroir viticole : lecture pour l’AOC Champagne
    par Éric Champion


    Article 2.
    > Le terroir du point de vue du géomorphologue
    par Alain Marre

    Article 3.
    > Prise en compte de l’hétérogénéité du terroir de champagne en fonction de l’échelle et de la résolution de la mesure
    par Sébastien Debuisson, Olivier Garcia, François Langellier, Dominique Moncomble

    Article 4.
    >Le terroir : définir, mesurer, gérer
    par Cornelis van Leeuwen, Jean-Philippe Roby et Laure de Rességuier


    Article 5.
    > Lien terroir-typicité : l’exemple des vins liquoreux du Val de Loire
    par René Siret, Cécile Coulon-Leroy, Alice Cozien, Philippe Chrétien, Ronan Symoneaux

    Article 6.
    > Les goûts des terroirs dans le vin d’assemblage: les apports de la cartographie dans l’étude organoleptique du champagne
    par Damien Framery

    Article 7.
    >Perception du concept “terroir” par les consommateurs : une construction socialepar Nathalie Spielmann

    Article 8.
    > Terroir et champagne sous l’oeil d’un journalistepar Hervé Lalau

    La Revue Française d’œnologie poursuit son partenariat avec La Revue de Viticulture et d’œnologie de la Vallée du Rhône, éditée par l’Institut Rhodanien, institut de recherche et d’expérimentation viticole et œnologique des vins d’AOC de la Vallée du Rhône.

    9 > Diversité de la microflore indigène des vignobles bourguignons et rhodanienspar Mohand Sadoudi, Patrick Vuchod, Sandrine Rousseaux, Hervé Alexandre, Raphaëlle Tourdot-Maréchal 10 > Enzymes de macération : effet sur la qualité, l’acidité et le pH des vins rougepar Miquel Puxeu, Anna Brull, Jordi Rosello, Enric Nart 11 > Conservation de vin en fûts à bière Ecofass® :impact sur les principaux constituants oenologiquespar F Sophie Vialis, Célia Matray, Laurent Morard, Aurélie Mauchand, Alain Robez 12 > Quels outils pour limiter les doses de SO2 dans les vins rouges tout en assurant leur stabilité ?par Joana Coulon, Virginie Moine et Bastien Nazaris


    Vous êtes annonceur et souhaitez communiquer dans nos prochains numéros --> Télécharger la plaquette de présentation pour Annonceurs à partir du lien suivant :
    Présentation Revue Française d'Oenologie

  • Fichier(s) à télécharger
    51_MEDIABOOK2016.pdf
     
    ©Pixagram(2005) - ©Pixagone2005 - dernière mise à jour le 24/05/2016 - Mentions légales